Origines de la Momification


A - Les premières momies égyptiennes

Dans une vitrine du British Museum repose Ginger, entouré de ses objets personnels. Ginger, que l'on appelle ainsi à cause de ses cheveux roux, n'est pas une vraie momie. Il est mort 3100 ans av. J.-C. et a été enterré sans que l'on ait tenté de le préserver. Il n'en ai pas moins en excellent état, ses cheveux, mains et visage sont parfaitement bien conservés, plus de 5000 ans après sa mort.

On pense que c'est en voyant des corps semblables, préservés par le sable chaud, que les Egyptiens commencèrent à croire à une vie après la mort. En fait, à l'époque, on avait pris l'habitude d'enterrer les morts dans le désert au lieu de le faire dans le riche limon laissé par les crues du Nil, qu'il ne fallait pas rendre impur ou gâcher.

Les premiers Egyptiens ont probablement réalisé la préservation des corps de leurs morts en voyant des corps découverts à cause de la fouille de quelques chacals. Ils décidèrent alors de les enterrer plus dignement. Une première amélioration fut d'empiler des pierres sur les tombes afin de barrer le chemin aux chacals. Ils recouvrèrent également leurs morts de peux de bête. Plus tard, ils ajoutèrent à ces simples tombes des murs de brique.

Les premiers rois et nobles étaient drapés de lin et protégés à l'aide d'une résine, avant d'être placés dans leur tombeaux. Cependant, ces premiers essais étaient désastreux. En effet, le sarcophage, le lin et la résine protégeaient le corps du sable et de la poussière , mais n'empêchaient pas la décomposition. Les Egyptiens prirent conscience de cela en découvrant les restes de pillage et en ne découvrant alors que des os …, d'où le désir et la volonté de protéger les défunts en les plaçant dans des tombes, mais aussi préserver le corps tout aussi bien.

Ils firent alors beaucoup d'essais et testèrent beaucoup de techniques afin de protéger au mieux les corps des défunts. Ils découvrirent enfin une méthode si efficace que leurs momies sont toujours préservées de nos jours.

B - Influence de l'astronomie

En expérimentant leurs techniques, on découvrit de nos jours que seuls 35 jours suffisaient au processus alors que celui-ci durait alors 70 jours. Pourquoi donc 70 jours ? La réponse se situe dans les étoiles et plus particulièrement Sirius. Cette étoile était très importante pour les Egyptiens et ils suivaient avec beaucoup d'attention chacun de ses mouvements. Son lever dans le ciel égyptien marquait ainsi le début des crues du Nil. Or, le temps d'attente entre la disparition de Sirius dans le ciel et son retour était de 70 jours. Les Egyptiens déduisirent alors de ce phénomène que le temps nécessaire entre la mort et la renaissance dans une autre vie était de 70 jours, temps donc nécessaire au processus d'embaumement.

C - Origines religieuses : le mythe d'Osiris

Vers 2750 av. J.-C., fin de la Période ancienne, une réforme religieuse eu lieu en Egypte, celle d'un prêtre : Imothep. C'était la réforme osirienne. La légende du dieu Osiris est la suivante :

Seth, qui incarne le mal et le désordre voulut faire disparaître Osiris, son frère représentant le Nil. Il fit fabriquer un coffre d'une extrême beauté aux mesures de son frère et le lui présenta au cours d'un banquet. Osiris entra dans le coffre, Seth l'y enferma et le jeta dans le Nil. Isis, femme et sœur d'Osiris, déesse du mariage et de la famille, apprit la disparition de son époux et partit aussitôt à sa recherche. Elle sut que le coffre avait échoué sur le territoire de Byblos en Phénicie. Isis récupéra le coffre et fit enterrer Osiris en Egypte.

Pendant l'absence d'Isis, Seth réussit à s'emparer du cadavre et le découpa en trente-six morceaux qu'il éparpilla à travers l'Egypte. A son retour Isis découvrit la tragédie et se mit à la recherche des restes de son défunt mari. Elle parvint à tous les retrouver sauf un, le phallus, dévoré par un poisson. Elle réuni alors les fragments du corps d'Osiris t fit procéder aux onctions de Vie par Anubis, dieu des morts et conducteur des âmes représenté par un homme de tête de chacal) pour ressusciter Osiris. C'est alors que s'élevant au dessus d'Osiris en ayant pris forme d'un faucon, Isis fut fécondée et mit au monde plus tard Horus, dieu solaire.

Osiris devint alors le dieu des morts et du recommencement de vie représenté comme une momie entouré de bandelettes. Anubis, lui, devint le patron des embaumeurs.

Ce mythe montre comment la dissociation des différentes parties de l'être (la mort) peut être combattue, comment l'enveloppe charnelle peut être refaite et contenir de nouveau le souffle de la vie. Il est en quelque sorte l'exemple qu'Imothep voudrait que tout égyptien suive pour atteindre le monde divin de l'Au-delà.



En suivant donc les origines du rituel de l'embaumement, on comprend mieux comment cette pratique a pu s'installer à la fois dans les pratiques funéraires des premiers égyptiens, puis dans les pratiques religieuses officielles de tout un empire.

Suite ...